ChuckieS, les poupées de l'horreur.....

Mouah ah ah ah!!!!!! (rire démoniaque!)
Attention âmes sensibles, les propos qui suivent sont susceptibles de vous heurter....

Ou comment un gentil petit projet peut se transformer en FBI ( comprenez Fausse Bonne Idée), en couture de l'horreur, en catastrophe couturesque que tellement vous vous arrachez les cheveux de la tête, que vous devenez chauve!!!

Tout a commencé lorsque j'ai eu l'idée saugrenue de vouloir coudre deux petites poupées de chiffon pour les pet'zouilles... La blogosphère regorge de modèles, tutos, etc... Et mon nouvel ami pinterest n'est pas en reste (justement!) pour me mettre sous le nez de magnifiques réalisations.
C'est donc le coeur heureux et l'esprit confiant que je me dis: "Je peux le faire!"
Hélas... j'aurais dû y réfléchir à deux fois....
Derrière le sourire angélique de ces petites choses se cachent de redoutables petits monstres!!!

Me voilà lancée à la recherche d'un patron. J'avais une idée bien précise de ce que je voulais (re hélas....) et moralité, j'ai encore traficoté les patrons trouvés (faut vraiment que j'arrête le traficotage, c'est mauvais pour ma santé).
Je me suis basée sur un patron trouvé ici, de poupée en feutrine. J'ai agrandis, presque tout mis à la même échelle et zou, roule ma poule!

Pour faire plus simple, et parce que j'ai qq difficultés avec les appliqués, j'ai mixé feutrine et tissu, ce qui au final, pour une fois, ne fut pas une mauvaise idée (c'est toujours ça).
Une fois tout découpé, et après qq retouches (rapport à la mise à l'échelle approximative, n'est-ce pas), je m'attaque à l'assemblage. Les épingles transforment ces mignonnes futures poupées en poupées vaudou! Plutôt drôle, j'avoue ;-)

Et là, enfer et damnation, ma MAC a décidé de me pourrir la vie: je subis (pour la 2e fois de mon histoire de couturière amatrice) des problèmes de tension de fil!!! C'est un vrai festival de n'importe quoi, trop tendu, trop lâche, je change de fil, de cannette, de MAC... euh non, ça c'est pas possible.
Rien n'y fait et bon gré mal gré, je fais mes coutures pourries.

Du coup, ça m'a toute perturbée (et bien agacée aussi, grrrrr). Mes poupées ont finis un peu tordues, pas très bien assemblées, bref, rien de concluant. Grosse déception.

Mais là ne s'arrête pas le désastre! Ces poupées, il a fallu les habiller! Re patron, re bidouillage, re carnage.

Malgré tout, voici deux poupées d'environ 30 cm, habillées, apprêtées.
Heureusement, les photos sont avantageuses et ces deux poupettes vous montrent leur meilleur profil ^^

Allez, je vous présente Mina et Augustine!






Ce qui m'a redonné le sourire (après ce gros rattage, faut l'avouer), c'est ma Nénette qui me dit "Maman, c'est trop joli tout ce que tu fais..."
Je lui explique que pour le coup, les poupées ne sont pas très réussies. "C'est pas grave, moi je la trouve trop belle la mienne!"

Des bisous chez vous! A bientôt!!!

Commentaires

  1. Même les meilleurs ratent parfois ;-) Ce n'est pas facile ce que tu as fait ! Et si les filles sont contentes, c'est parfait !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Besace Bérénice, "La petite cabane de Mavada"!

♫ ♫ Voir sous les jupes... des filles ♫ ♫

Veste H, dressing chic