Que le temps passe vite...

Hier si petite, si fragile,
Dans ton pyjama 0 mois,
pourtant trop grand pour toi
Aujourd'hui, voilà 6 ans que tu m'apprends à être une maman

Les saisons passent, apportant leur lot de sourires, de rires, de surprises
Tu grandis, tu mûris,
Spontanée, curieuse, malicieuse
Quand tu souris, c'est tout ton visage qui s'illuminent, tes yeux qui pétillent,
Tu respires la joie de vivre et fais chaque jour mon bonheur

Pourtant, tu restes ma toute petite fille, fragile, pleine d'émotions,
ma princesse, ma Nénette
Que j'aime tendrement...

Commentaires

  1. Eh oui notre nenette grandis.
    Mais elle restera toujours notre bébé qu'on aime si fort.
    Vincent

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Besace Bérénice, "La petite cabane de Mavada"!

♫ ♫ Voir sous les jupes... des filles ♫ ♫

Veste H, dressing chic