Oh my crop! Quelle catastrophe !

Me revoilà !

Je vous ai manqué ??? Profitez-en, mes visites se font rares… Toutes mes plus plates excuses…

Aujourd’hui, c’est menu scrap, je vous propose un récit de crop aux petits oignons, qui a quand même failli tourner au vinaigre!

Car y’a des jours, quand ça veut pas… ça veut pas ! Le mieux à faire est surement de ranger ses ciseaux, ses papiers, mais quand on est en crop, bah on y est, on y reste.

Donc en ce doux mois de septembre (voui, ça date un peu…), me voilà parti de bon (dimanche) matin, mon sac sur l’épaule, mon tapis de coupe sous le bras, direction Le Havre pour une crop proposée par Martine, de Scraponormand.

Après un petit thé, on passe aux choses sérieuses, avec la découverte d’un kit aux tonalités fraiches et colorés, il s’agit des papiers … de Scrap plaisir.




Première surprise, il faudra être très attentive et sage car pas de tuto, notre animatrice nous donnera au fur et à mesure les instructions… Pas facile pour les bavardes…. ^^

On commence par la structure du mini album (parce que c’est bien là ce que nous allons réaliser !).
Découpage des différents éléments, à la bonne taille, droits et dans le bon sens : check
Assemblage des différents éléments entre eux, à l’aide de kraft gommé : pas check du tout
La lose totale, j’ai merdu !
C’était pas vraiment grave en fait, il suffisait de couper le kraft gommé proprement et de recoller dans le bon ordre.

MAIS…. Du kraft gommé, bah y’en avait pas en rab’ ! C’est là que ça a commencé à se compliquer…
Me voilà parti à mendier les petites chutes aux âmes charitables qui, elles, avaient travaillé correctement.
Bon gré, mal gré, j’ai réussi à tout rafistoler. Ça, c’est fait. Suivant.

On poursuit avec notre structure, il faut la recouvrir, l’embellir, lui donner vie quoi!
Redécoupage, big-shottage au passage, on superpose, on assemble, on colle, on rabote…. Argh, le rabotage, c’était l’opération de trop.

Allez savoir pourquoi, bien qu’ayant utilisé peu de colle et laissé séché plusieurs minutes, mon papier était humide, et en découpant au cutter, mon papier s’est tout abîmé sur les bords…
J’ai camouflé comme j’ai pu les bords élimés avec de l’encre blanche, et pour un œil pas trop averti, ça passe ! ;-)

Après avoir cumulé toutes ces merdouilles durant toute la matinée, j’ai finalement continué mon mini album sans souci supplémentaire. J’avais un peu ma dose !
Même le tamponnage s’est bien passé, chose rare chez moi.

Place aux photos. L’album se compose d’un coffret, à l’intérieur duquel est fixé l’album, lui-même conçu en 3 livrets. Les pages sont de différentes taille, et reliées en décalées. Enfin, on trouve des pages « pochettes », accordéon… Une structure bien pensée et harmonieuse !


















Quelques gros plans...





Voilà donc quelques photos choisies de nos vacances estivales...
A plus tard 😊

Commentaires

  1. Franchement bravo car sur les photos ça ne se voit pas votre "cafouillage"! J'aime beaucoup les papiers mais surtout les photos en noir et blanc. Bisous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Céline! C'est normal, j'ai pris son plus beau profil!... mdr

      Supprimer
  2. Subliiime (sans l'accent de Cristina). Et franchement comme ça, on ne voit pas du tout la boulette. Quel beau boulot ! Et les filles sont trop choupinettes. C'est un plaisir de les voir ^^ Gros bisous poulette !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci petit chat! Les boulettes ont subi un effet camouflage! Vive le masking tape! lol

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

♫ ♫ Voir sous les jupes... des filles ♫ ♫

Veste H, dressing chic

Le chantier #8