Le chantier #2



Voici la suite de nos aventures !!!
Rappelez-vous, après moultes péripéties, nous avons enfin pu déposer notre permis de construire à la mairie. Reprenons notre récit

Comme nous avons perdu 4 semaines entre la signature du demi-dossier de demande de permis de construire et l’envoi du dossier complet, plus 10 jours en mairie, nous sommes maintenant arrivés mi-novembre.

Entre temps (début novembre),  nous avons lancé la demande de prêt en banque ! Le courtier a fait le nécessaire en temps et en heure. Nos demandes sont partis, on attend bien sagement qu’elles reviennent.


Côté constructeur, en plus de l’installation merdique ( !) des wc, on se rend compte d’un problème sur les plans : cafouilllage entre le premier jeu de plans fournis et ceux rectifiés, nous sommes passés à côté d’une erreur. Bon ok, sur ce coup là, on admet, c’est de notre faute… Un permis modificatif reste toujours faisable pour déplacer une baie vitrée. Donc re-rdv avec le constructeur pour, on l’espère, finaliser définitivement les plans et trouver une solution pour aménager la salle de bain à l’étage.

Nous, on a réfléchi… Voire beaucoup réfléchi, voire trop réfléchi sur ces fichus plans, au point d’en avoir la migraine. Reproduire nos meubles à l’échelle du plan pour vérifier que tout rentre, disposer dans un sens, puis dans un autre, se rendre compte, finalement, que ça va pas tout rentrer. Un comble quand on sait que la maison fera 20m² de plus que notre actuelle location.

Pour la salle de bain, seule solution envisageable pour nous, installer la douche devant la fenêtre, afin de déplacer le wc, dont l’évacuation se trouverait alors au niveau des wc du rdc. Ca peut avoir son charme de se doucher en regardant le ciel bleu dehors et les gens passer sur le bord de la route…
Et c’est donc la proposition que nous faisons au commercial de la société de construction lorsque nous le rencontrons début décembre. « oui, oui, impeccable, on fait comme ça » nous dit-on ! C’est quand même bien pratique quand le client propose lui-même les corrections… ça évite au commercial de faire son boulot ! WC, douche, baie vitrée sont corrigés sur le plan. « Dans une semaine, je vous renvoie tout ça corrigé ! »

Nous aurions alors dû lui demander quel type de calendrier il utilisait… Parce que, ses semaines à lui, elles durent vraiment beaucoup plus longtemps que les notre….

Bref, 2 jours avant le rdv constructeur, c’était rdv à la banque.

Et là aussi, je vous préviens c’est du lourd ! Avec notre conseillère, on passe en revue tout le dossier, les chiffres du CCMI ne tombent pas juste avec ceux de nos simulations. Le CCMI est bizarrement rédigé... Plus rien ne nous étonne. On calcule, on vérifie, on trouve l’erreur, bref, ça finit grosso modo par coller.

Nous sommes début décembre, notre dossier (y compris prêt à taux zéro) va pouvoir être traité avant fin 2016. Impec, on va pouvoir signer le terrain avant le 31 décembre comme prévu sur le compromis ! Youhou, danse de la joie !

Ou pas…

Noël arrive et oui, nous avons d’autres préoccupations que la maison, entre le papier cadeau jamais à la bonne taille, les cadeaux aux formes impossibles à emballer et les repas de famille qui se préparent...




Entre Noël et nouvel an, quand même, pris subitement d’un doute, nous contactons la banque. « Euh, comment vous dire, il semble y avoir eu une erreur de saisie sur votre dossier, il n’a pas encore été traité… Votre conseillère est en congés…». Hein, quoi, comment ??? c’est une blague ?!

Nous n’avons pas non plus les plans définitifs avec modifications…
Grrrrr…. En fait, c’est une malédiction. Nous sommes les victimes d’un sorcier et sa poupée vaudou !



L’année 2017 s’annonce sous les meilleurs hospices, vous l’aurez compris !

Mi-janvier, la secrétaire de la société de construction continue de prendre, inlassablement, nos messages pour le commercial… La conseillère de la banque est aux abonnés absents…

Je contacte la directrice d’agence de la banque, lui explique le problème, lui demande où en est notre dossier et s’ils comptent s’en occuper un jour.

Le soir même, dossier étudié, rdv final fixé (3 jours plus tard), cherchez l’erreur ! Mais comme on a la poisse avec un grand « P », notre dossier parti au siège pour être étudié revient 10 jours après : 2 devis sont refusés… (On est début février). On bidouille un truc avec la conseillère immo, le dossier repart.

4 jours après : Offre de prêt reçu. Rdv chez le courtier pour étudier et signer tout ça, puis délai légal de 11 jours, blablabla… Enfin, début mars, alléluia, nous recevons l’accord de prêt définitif ! 5 mois que nous l’attendons ! Pour fêter ça, on fait péter la bouteille de … cidre ! Pour le champagne, on va attendre un peu, on sait jamais…

Mi-janvier toujours, le constructeur est enfin joignable, après plusieurs mails adressés au commercial, à la secrétaire et à la directrice d’agence (qui n’a jamais répondu…) Si on veut de nouveaux plans, il faut faire un avenant et payer 250€. Tu m’étonnes qu’ils aient mis autant de temps à nous rappeler… 

Il faut également demander un permis modificatif en mairie. Mais bien sûr ! On est blasés, dégoutés, mais a-t-on le choix… Et dépités, on accepte l’avenant.

Sauf que les nouveaux plans n’arrivent toujours pas ! Et là, on commence vraiment à voir rouge !!!

J’informe le constructeur que l’offre de prêt a été émise et lui redemande les nouveaux plans avec toute l’amabilité dont je puisse faire preuve.

Et là, bizarrement, vraiment très bizarrement, les mots « offre de prêt » font tilt chez eux ! En 3 jours nous avons nos plans !!! Limite j’aurais pu voir leur yeux transformés en dollars et clignoter comme une machine à sous !

Mais là ne s’arrête pas le délire… Au moment où nous allions renvoyer les nouveaux plans signés, le directeur du bureau d’étude de la société de construction nous appelle.

Il est ennuyé par la disposition de la salle de bain. La fenêtre dans la douche, finalement, c’est moyen, moyen… Ah bon ? Comme c’est étrange… « Oui, oui c’est bon » en décembre et « non, non c’est plus bon » en mars ! Ils n’auraient pas pu s’en rendre compte plus tôt, forcément…


Le directeur du bureau d’étude nous propose donc de décaler la fenêtre de la salle de bain… qui n’est donc plus alignée avec la fenêtre de salle à l’étage du dessous !
On décide donc de décaler aussi la fenêtre de la chambre mitoyenne à la sdb pour que les deux fenêtres du haut soient excentrées par rapport à celles du bas… Vous suivez ?
Question esthétique, je vous l’ai dit, ils sont pas hyper balèzes…

Au final, on signe tous les documents permettant la demande de permis modificatif et notre Wonder Mairie bat encore un record puisqu’il ne faut que 4 jours pour que l’arrêté nous soit remis !

Mi-mars, nous sommes donc en possession d’un CCMI, d’un permis de construire et d’un permis modificatif, de plans de notre (normalement) future maison et d’un accord de prêt, c’est un peu l’essentiel quand même.

« Notre » carré d’herbe agrémenté d’une cabane en pierres, d’orties et de crottes de moutons n’est cependant toujours pas à nous officiellement. Nous perdons de nouveau 15 jours pour la signature car en des temps ancestraux, une servitude fût établie sur une petite parcelle de notre futur terrain. Hors, cette servitude doit être abolie. Propriétaires du terrain et voisins font leur petite salade entre eux, échange des bouts de terrain, tout ça, tout ça, oui, mais, devant notaire.

Enfin, le 31 mars 2017, nous avons ENFIN rdv chez le notaire. 35 min et deux signatures électroniques plus tard, nous sommes propriétaires de notre carré d’herbe !


Quant à la construction elle-même, c’est en bonne voie aussi, puisque la viabilisation devrait être faite courant avril !





Bon, on n’est quand même pas sorti de l’auberge, les réjouissances commenceront ensuite ! ;-)

Je m'arrête ici! Vous saurez très prochainement à quoi nous avons occupé nos we de nouveaux propriétaires ;-)

Commentaires

  1. Vous avez tondu ? Mouahahahahah. Trêve de plaisanterie, vous l'aurez bien méritée votre maison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée...mais bon! On va pas s'amuser à tout tondre à ras alors que les pelleteuses vont se faire un plaisir de tout labourer!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

♫ ♫ Voir sous les jupes... des filles ♫ ♫

Veste H, dressing chic

Le chantier #8